EYE CAMP TANZANIE

Le "Comité allemand pour la prévention de la cécité" (DKVB) a été fondé en 1980. L'ONG est active en Tan­za­nie depuis le tout début. Aujourd'hui encore, il n'y a qu'un seul ophtal­mo­logiste dans la région de Sum­ba­wan­ga pour 1,5 million de personnes - une région aussi grande que la Bavière.

 

En réponse à ce besoin, le DKVB a mis en place un camp oculaire avec des résidents locaux à l'hôpital d'Atiman en 2017. Deux fois par an, les patients sont examinés et opérés ici pendant deux semaines. Jusqu'à un millier de patients viennent de loin. Les maladies nombreuses et graves sont alarmantes. Les employés locaux et alle­mands travaillent main dans la main pour aider les gens.

 

En Tanzanie, la cataracte est la cause de la cécité dans 65% des cas. Toute personne aveugle peut se faire res­tau­rer la vue par la chirurgie. La lentille derrière la pupille est remplacée. Cependant, les moyens financiers pour l'opér­ation font souvent défaut.

 

En 2020, la fondation Kinderfonds financera lors de l'Eye Camp 50 opérations de la cataracte pour des enfants, opér­ations plus coûteuses puisqu'elles sont réalisées sous anes­thésie générale. Une annonce est faite quatre semaines à l'avance par l'entremise des stations de radio locales et des affiches.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/13